Pratiquer une psychothérapie transaffirmative


Une adolescente de dos

Photo by David Bruyland on Pixabay



Jusqu’à récemment, il était naturel de considérer que les personnes trans présentaient une pathologie à soigner appelée dysphorie de genre. De nombreuses théories ont tenté de comprendre ces « déviances » en invoquant un dérèglement hormonal chez la mère, un dysfonctionnement du lien mère-bébé ou encore un traumatisme infantile.
 
Mais ces dernières années, les travaux de nombreux scientifiques et des changements sociaux majeurs nous ont permis de mieux comprendre le genre et ont éclairé notre ancienne tendance à pathologiser les personnes trans.
 
Denise Médico, psychologue, docteure en psychologie et professeure de sexologie à l’UQAM décrit ce récent changement de paradigme dans un extrait de sa formation intitulée « accompagner les personnes trans et non binaires en psychothérapie ».
 
Si vous êtes intéressés par la formation en ligne, la voici : Accompagner les personnes trans et non binaires en psychothérapie
 
 

Partager sur: Facebook | Linkedin | Twitter | Email

Vous souhaitez être tenu au courant de nos dernières formations?

J'enregistre mon adresse →


Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.
Vous recevrez quelques courriels par an, pas plus.


Retrouvez-nous sur: Facebook Europe (fr)Facebook Québec (fr-ca)Facebook US & Canada (en)Twitter (fr)Twitter (en)LinkedIn (fr)