Un symptôme psychotique n’est pas nécessairement le signe d’un trouble psychotique


None

Photo by pexel on Pixabay



Le vécu de symptômes psychotiques n’est pas systématiquement le signe de l’émergence d’un trouble psychotique. Pour faire la différence, il convient de les évaluer avec précision. Pourtant, il n’est pas simple de créer un lien de confiance avec un client afin qu’il s’ouvre sur ce qu’il vit. De plus, il est essentiel de prendre en compte de multiples facteurs (psychologiques, comportementaux, environnementaux...) pour évaluer la sévérité et la nature de ces symptômes. Dre Tania Lecomte, spécialiste des traitements et services offerts aux personnes aux prises avec un trouble mental grave, nous donne une formation d’une heure à cet effet. Elle vulgarise la théorie pour favoriser la compréhension des troubles psychotiques et nous guide dans les meilleures méthodes pour obtenir les indices nécessaires à l’évaluation d’un client.

Si vous êtes intéressés par la formation en ligne, la voici : Évaluer les troubles psychotiques et savoir quand référer

Partager sur: Facebook | Linkedin | Twitter | Email

Vous souhaitez être tenu au courant de nos dernières formations?

J'enregistre mon adresse →


Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.
Vous recevrez quelques courriels par an, pas plus.


Retrouvez-nous sur: Facebook Europe (fr)Facebook Québec (fr-ca)Facebook US & Canada (en)Twitter (fr)Twitter (en)LinkedIn (fr)